~  Plus qu’une école de DANSE  ~

LOST IN FRUSTRATION

Lost in Frustration

Qu’est-ce qui pousse les gens à vouloir TOUT MAINTENANT ?

Qu’est-ce qui te fait penser qu’EN SAUTANT certaines « cases » tu pourras FAIRE CHOSES ?

Ceux qui veulent tout et tout de suite ils obtiennent peu, tard et mauvais!

Au cours de notre carrière (la mienne et celle d’Ale), nous avons rencontré à plusieurs reprises des personnes qui pensaient pouvoir prendre des raccourcis vers le succès (considéré comme leur objectif personnel, ndlr)…

Faire l’impasse sur des notions ennuyeuses n’apporte aucun avantage, on a l’impression d’avancer plus vite, d’aller plus loin avec plus d’énergie, d’être meilleur que ceux qui ont commencé avec nous…

Mais il y en a très peu qui ont continué dans cette direction, à vrai dire… PERSONNE que je connaisse!

DEUX CHEMIN

Les personnes qui, au début de leur carrière, pensent que “brûler” les marches (littéralement traduit de l’italien) est pratique se retrouvent généralement dans l’une des deux catégories

  • ils abandonnent
  • après un certain temps, ils comprennent que sans une formation adéquate, on ne peut pas continuer et ils reviennent sur leurs pas pour étudier ce qu’ils avaient “sauté”

Avouons-le, le monde de la danse n’est pas particulièrement différent de tout autre domaine artistique/professionnel/amateur qui nous entourent (les gens qui se blessent en salle parce qu’ils ne connaissent pas les bases du fitness par exemple…) et je comprends à 100% que la majorité de ceux qui commencent à danser ne le font pas pour devenir des MAÎTRES mais uniquement pour le plaisir de s’amuser sur la piste de danse avec des amis.

Pourtant dans tous les millésimes (pardonnez-moi le terme œnologique) il y a un couple de personnages talentueux qui travaillent dur et qui voudraient s’améliorer PLUS que les autres qui à un certain moment se perdent, comme éblouis par la lumière de la scène !

Je ne veux couper les ailes à personne, encore moins forcer les gens… Testez de nouvelles choses, avancez avec vos pas et vos convictions mais attention à ne pas perdre de vue les choses importantes, écoutez ceux qui ont plus d’expérience que vous (maintenant Je parle exactement comme un parent 😉

Nous sommes tous passés par là, dans tous les domaines de notre vie…

LA PREMIÈRE FOIS

J’étais comme ça, j’étais bon en danse, j’avais du talent, je gagnais plus de compétitions que mes coéquipiers, donc… J’étais meilleur qu’eux (selon mon stupide Ego ;).

Ce STATUT m’a donné d’énormes avantages par rapport aux autres… Je pouvais m’entraîner à des moments différents et je pouvais me permettre d’en sauter certains par exemple.

J’avais une attitude insolent et j’étais arrogante, et ça ne me dérangeait pas du tout, au contraire…

J’ai changé de catégorie (en Italie à l’époque c’était par apport a l’âge) et cet “avantage” que j’avais était annulé par les danseurs plus expérimentés, peut-être moins doués mais certainement plus constants et continus dans leur parcours d’apprentissage…

Je n’étais plus si FORT…

C’est le jour où j’ai compris pour la première fois qu’il n’y avait pas de raccourcis, qu’on ne pouvait pas sauter des étapes simplement parce qu’on apprenait plus vite…

J’avais 11-12 ans…

J’avais déjà été Champion d’Italie plusieurs fois, j’avais gagné des étapes de la Coppa Italia et des Coupes de spécialité…

Mais ils importaient peu… Ma vanité avait fini pour me rattraper et me montrer qu’il n’y avait pas de tricherie à long terme !

La hâte engendre l'erreur dans tout!

LA DEUXIÈME FOIS

La même chose s’est produite plus récemment (avec moins de participation de mon Ego mais sur une scène beaucoup plus grande).

Lorsque nous (encore Ale et moi) avons décidé de quitter l’Italie en 2014, nous l’avons fait avec la conscience qu’en Italie nous étions le couple numéro 2 de toute la scène Swing nationale (et le premier couple était déjà connu internationalement comme deux des meilleurs danseurs de Swing).

Lors des dernières compétitions de Lindy Hop (2013/2014) le couple gagnant était toujours… Sax & Ale 😉 !

Et c’est avec cet esprit que nous avons commencé notre vie en France! Nous avons commencé à suivre les cours de Lindy mais pour augmenter nos connaissances, pas pour les améliorerDifférence subtile mais qui change tout !

Mais une fois arrivés à Montpellier nous avons heureusement trouvé une personne (un vrai ami) qui a complètement “détruit” notre Lindy Hop, nous a fait comprendre ce que nous on aurait dû travailler et améliorer et, surtout, nous a ramené à l’étude des bases techniques de tout ce que nous savions déjà faire (pas trop bien)…

Tout cela simplement parce que nous n’avions jamais eu de professeur qui pouvait nous aider et donc, automatiquement, nous avions sauté les choses que nous ne considérions pas comme importantes…

Mais qu’ils étaient, et comment ils étaient !

IL N'Y AURA PAS DE TROISIÈME

Depuis ce jour, notre manière de danser a changé, notre philosophie d’enseignement a changé, notre façon de vivre le Lindy Hop a changé et nous avons décidé d’aider nos élèves à ne pas commettre les mêmes erreurs que nous avons commises au départ !

Mais nous ne pouvons faire qu’une partie du travail, le reste dépend des élèves que nous avons devant nous.

On sait à quel point la vitesse est attractive, la sensation d’avancer devant les autres, on connaît la frustration de ”Daniel San” de Karaté Kid (wax on, wax off)…

Mais nous savons aussi que chaque heure passée à redécouvrir ses fondements, à étudier les moindres détails, sont des heures gagnées dans le futur ! (et pour vous aider à organiser votre temps… Cliquez ici)

 

Tout le monde connaît le dicton

“il faut apprendre à marcher avant de courir”

C’est un bon conseil !

Bonne vision!

 

A presto

Sax
Suivez-moi
Latest posts by Sax (see all)
4.5 2 Votes
Article Rating
Abonnez-vous
Prévenez-moi
guest
2 Commenti
Le plus ancien
Le plus récent Les plus votés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Katia

Je suis entièrement d’accord avec toi Sax et je pense que de plus en plus, la société nous pousse à “aller plus vite”. On veut tout. Tout de suite. Sans les efforts qui vont avec. Et on peut en voir les résultats chaque jour sur les réseaux sociaux notamment…
il y a une citation en anglais que j’aime beaucoup et qui dit “It’s not the destination, it’s the journey”. Je crois qu’on devrait tous se le répéter un peu plus souvent 😉

Julie

Merci pour cet article qui partage avec humilité vos prises de conscience dans votre parcours dansé. 🙂 Dans une certaine mesure, la frustration, fait partie du voyage et est nécessaire à la progression. Je tiens également à ajouter que les objectifs et les définitions de “succès” sont différents pour chacun et peuvent évoluer. La notion de “sauter des étapes” est un peu abstraite pour moi vu que je n’ai pas le recul sur toutes ces étapes supposées. Là est bien l’enjeux de s’entourer de bons professeurs qui pourront analyser ces frustrations et guider l’élève dans ces besoins.

Vous pouvez également apprécier

2
0
J'aimerais savoir vos pensées, s'il vous plaît commentez.x