~  Plus qu’une école de DANSE  ~

Le premier enregistrement de Jazz

Histoire Jazz

Introduction

Aujourd’hui nous ouvrons une nouvelle rubrique, elle ne sera pas hebdomadaire, ni mensuelle… De temps à autre, j’ajouterai des articles 😉

Je voudrais simplement vous présenter quelques-unes des histoires les plus curieuses de l’histoire du Jazz.

Il y a quelques années, je suis tombée sur un livre fantastique, qui racontait des anecdotes sur des célébrités de la scène Jazz mondiale. Comme je suis curieuse de nature, j’ai eu beaucoup de plaisir à le lire, et j’aimerais partager avec vous certaines des petites histoires que j’ai apprises !

Je remercie chaleureusement TSF JAZZ (Nova éditions) et Bruno Costemalle pour les précieuses informations fournies dans leur livre ”Mais qui a tordu la trompette de Dizzy” (2009).

On commence

Depuis ses origines, l’histoire du jazz a fait l’objet d’une course de vitesse entre Noirs et Blancs. Les uns accusant les autres de vouloir récupérer leur musique et de copier leurs innovations. Le premier enregistrement de jazz constitue en quelque sorte l’épisode inaugural de ce feuilleton.

 C’est en effet un orchestre blanc, l’Original Dixieland Jazz Band, qui le grava, le 26 février 1917 à New York, sous le label Victor Talking Machine Company. Ces deux titres, Livery Stable Blues et Dixie Jass Band One Step, paraissent un peu poussifs et conventionnels aujourd’hui mais eurent le mérite de promouvoir le jazz (le mot surtout) à travers les États-Unis.

On doit ce 78 tours fondateur à cinq musiciens venus de la Nouvelle-Orléans. Réunis sous la houlette du cornettiste Nick La Rocca, ils commencent à faire parler d’eux à Chicago, au Casino Gardens, un lieu fréquenté par des gens du show business. 

C’est là que le showman Al Jolson les repère. Celui qui, en 1927, tiendra le rôle du célèbre “chanteur de Jazz” dans le premier film parlant, leur conseille un agent. Rapidement, l’ODJB décroche un contrat à New York, sur Broadway, au restaurant Reisenweber. 

Là encore, ils font sensation. Au point que le directeur du label Victor, flairant la bonne affaire, leur propose une séance en studio.

En très peu de temps, le disque se vend à plus d’un million d’exemplaires, battant le record détenu par le ténor Caruso.

Il n’en faut pas plus pour que les membres de l’ODJB s’autopro clament les “créateurs du Jazz”, d’autant qu’en 1919, ils seront également le premier orchestre à jouer cette musique en Europe.

Nick la Rocca

Mais dans la voie qu’ils ont ouverte vont bien tôt s’engouffrer des groupes noirs et créoles de la Nouvelle-Orléans. En 1923, c’est au tour du Kid Ory’s Band d’enregistrer le premier disque de jazz joué par des Afro-Américains, suivi du King Oliver’s Band ou encore de Jelly Roll Morton et de ses Red Hot Peppers.

Très vite, leur énergie et leur invention éclipsent le modeste quintet blanc.

Une situation insupportable pour Nick La Rocca qui, après une dépression nerveuse, dissout son groupe en 1925 et se reconvertit dans l’immobilier. En 1936, ses quatre acolytes le reforment et enregistrent à nouveau pour le label Victor. Échec commercial.

Et nouveau flop en 1940. Jusqu’à sa mort en 1961, La Rocca ressassera sa rancune, revendiquant à corps et à cris sa paternité disputée.

Livery Stable Blues ODJB
Dixie Jass Band One Step ODJB

Ci-dessus, des photos des deux faces du premier disque enregistré par l’ODJB en 1917.
Vous pouvez écouter le premier des deux titres ci-dessous (Livery Stable Blues).

MISE À JOUR (3 Octobre 2022)

C’est vraiment incroyable comment parfois les choses se passent…


Samedi après-midi, nous faisions un tour dans le centre de Bruxelles, quand (en raison de la foule dans les rues commerçantes) nous nous sommes dirigés vers Pêle-Mêle (l’un des meilleurs magasins d’occasion pour les livres, la musique, les films et bien plus encore) à chercher quelques perles rares dans ses rayons…


Après quelques découvertes intéressantes (quelques disques Live organisés par Norman Granz) me voilà tombé sur la réplique du disque dont nous parlions il y a 10 jours !!!!

Fantastique!

Rien… Je voulais juste vous faire savoir que…


Maintenant il est chez nous 😉

 

Pêle-Mêle (si vous ne le connaissez pas et que vous voulez faire un tour).

Le premier enregistrement de Jazz - Sax

Vous en voulez plus ?
Passez directement au deuxième épisode de “Histroires et Curiosités du Jazz“!

Sax
Suivez-moi
Latest posts by Sax (see all)
5 1 Vote
Article Rating
Abonnez-vous
Prévenez-moi
guest
0 Commenti
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Vous pouvez également apprécier

0
J'aimerais savoir vos pensées, s'il vous plaît commentez.x