~  Plus qu’une école de DANSE  ~

La PhilosoSwing – Partie 3

La PhiloSwing

Troisième (et dernier) volet de notre première approche de la PhilosoSwing!

Nous sommes déjà arrivés au terme de ce voyage pour découvrir le concept de PhilosoSwing

Mais ne vous inquiétez pas, ce n’est que le début 😉 j’aurai certainement d’autres occasions de partager avec vous d’autres aspects de la PNL (programmation neuro-linguistique) que vous pouvez utiliser pour améliorer votre capacité d’apprentissage !

Mais ne nous attardons pas dans les ”bavardages” voici les 6 derniers points de notre PHILOSOPHIE:

  • LE PARADOXE DES LIMITES
  • GARDER UN CADRE AMPLE
  • TENSION ET COMPRESSION VS STRETCH ET OPPOSITION
  • ÉQUILIBRE
  • AIDE MUTUELLE
  • LA STRUCTURE JAZZ (Improvisation programmée)

13 - LE PARADOXE DE LIMITES

J’aime vraiment ça!

Avez-vous déjà eu le sentiment, en dansant, que vous ne savez pas quoi faire malgré les centaines de variations apprises en cours ?


Cela m’est arrivé plusieurs fois…

Mais ici « les limites » entrent en jeu, si, paradoxalement, vous vous concentrez uniquement sur un aspect de votre danse, que ce soit la direction, un seul rythme ou un seul timing (6 ou 8 temps), c’est là que votre talent va émerger, il essaiera de vouloir faire quelque chose de différent pour sortir de ces limites.

Cela se produit parce que notre esprit, si nous le laissons libre de faire ce qu’il veut, trouvera toujours quelque chose qui ne va pas dans ce qu’il pense (comme la peur de se tromper) et vous renverra donc sur le chemin le plus sûr (c’est-à-dire ce que vous faites habituellement), mais puisque vous lui donnez des limites, vous lui construisez des murs atour et vous lui dit ”tu peut bouger que ici, à l’intérieur!

Vous allez voir qu’il se trouvera immédiatement trop étroit et tentera par tous les moyens de sortir de la routine.

Si on y réfléchit, c’est un merveilleux automatisme, on peut le considérer comme un instinct de survie dans la danse.

Vous pouvez également utiliser cette même technique pour créer de nouvelles choses et avoir plus d’idées, le pouvoir mental et imaginatif dont nous disposons est nettement supérieur à nos habitudes de pensée normales !

Dans la vie cette technique aide beaucoup, on peut s’imposer des limites pour augmenter son potentiel.

Pensez à combien nous gagnerions au niveau professionnel.

Imaginez que votre patron vous donne carte blanche pour un projet d’entreprise et que vous n’ayez pas « l’inspiration » pour le réaliser, que se passerait-il ?

Il arriverait que votre cerveau s’enlise dans les centaines d’idées développées pour se lancer, sans en choisir une seule.

Mais si vous vous forciez à ne pas sortir de certaines contraintes (comme ne pas dépasser un budget ou un temps préétabli) votre cerveau se mettrait à travailler, à travailler et à travailler encore pour arriver à la solution du problème.

14 - GARDER UN CADRE AMPLE

Il s’agit probablement d’un aspect assez simple à comprendre.

Dans le Lindy Hop, chaque fois que nous fermons les bras ou que nous nous tenons trop près de notre partenaire, nous créons automatiquement une barrière spatiale qui nous empêchera de tirer le meilleur parti de tout le potentiel que nous avons (et celui de notre partenaire).

Utiliser un cadre (Frame) suffisamment grand au sein de notre couple nous permet vraiment de donner de la douceur et de la fluidité à notre façon de danser et, en même temps, nous permettra d’offrir de l’espace à notre partenaire au cas où il voudrait le prendre (pour un jeu de jambes ou un variation non guidée).

La chose à laquelle nous devons faire attention est de ne pas en abuser, c’est-à-dire de ne pas exagérer en dansant trop loin de notre partenaire.

Dans la vie de tous les jours, cela fonctionne de la même manière, sauf que l’ouverture pour créer de l’espace autour de nous n’est pas physique mais mentale.

Si vous restez avec des pensées trop étroites ou trop proches de vos idées habituelles, vous n’aurez jamais la possibilité de vous laisser entrer. de nouvelles choses dans votre vie ou pour pouvoir évoluer dans vos pensées.

Albert Einstein a dit un jour (bien que la paternité de la citation ne soit pas claire mais peu importe)

L’esprit est comme un parachute, il ne fonctionne que s’il s’ouvre

Cette comparaison peut paraître « stupide », mais à quel point est-elle vraie…

C’est la même idée, si nous continuons à penser de la même manière et ne nous ouvrons pas à de nouvelles choses, nous ne pourrons jamais créer quelque chose de vraiment intéressant.

Alors mes gars, ne serrez pas les bras, mais essayez d’embrasser tout ce qui se présente à vous, l’écrémage viendra ensuite plus tard pour définir ce qui va dans votre sens ou pas !

15 - TENSION ET COMPRESSION VS STRETCH ET OPPOSITION

Ici, la question commence à se compliquer, la gestion de notre poids au sein du Lindy Hop est très importante, mais aussi très difficile.

Commençons par définir rapidement et schématiquement les différences entre les différents définitions:

Tension

  1. Énergie vers l’extérieur du couple <- ->
  2. Aucune utilisation du poids corporel
  3. Contraction des muscles du trapèze pour créer une force dans nos bras et les bras du partenaire (comme si nous voulions rapprocher notre partenaire pendant qu’il fait de même)

 

Compression

  1. Énergie vers l’intérieur du couple -> <-
  2. Aucune utilisation du poids corporel
  3. Contraction des muscles pectoraux pour créer une force dans nos bras et les bras du partenaire (comme si nous voulions retirer notre partenaire de nous pendant qu’il fait de même)

 

Stretch 

  1. Énergie vers l’extérieur du couple <- ->
  2. Utilisation du poids corporel
  3. Retrait de tout le corps à l’extérieur du couple, pour créer une force ”naturelle ” dans les bras des deux danseurs

 

Opposition

  1. Énergie vers l’intérieur du couple -> <-
  2. Utilisation du poids corporel
  3. Approchement de tout le corps vers l’intérieur du couple comme si nous nous penchions contre un mur (et le mur est notre partenaire)

 

Toutes ces définitions ont une utilisation précise dans Lindy Hop, nous ne pouvons pas les utiliser sans discrimination pour chaque mouvement.

Sans entrer trop de détails, nous pouvons dire que le Stretch et l’Opposition (donc l’utilisation du poids corporel) sont utilisés pour chaque mouvement ou déplacement ou changement de direction, dans lequel il est nécessaire d’avoir une plus grande force.

Prenez par exemple le 3-4 du Swing Out si nous n’utilisions pas le Stretch, il serait vraiment impossible de créer suffisamment d’énergie pour la continuation du Swing Out lui-même.

Pour tout ce qui n’a pas besoin de poids et de grande résistance, donc des figure très rapides et avec peu de déplacement, nous pouvons utiliser la tension et la compression.

Par exemple, pour guider un mouvement come le Tacky Annie, nous n’utiliserons pas le déplacement du poids, nous serions trop lents, donc nous alternerons rapidement la Compression et la Tension.

Dans la vie, cet aspect peut nous être utile à plusieurs reprises, pensez aux aspects du travail, quel sens aurait pour jeter toutes vos énergies mentales (opposition) dans un projet que vous devez terminer pendant la journée, vous risquez d’aller le soir avec beaucoup d’idées mais sans le projet.

Si, en revanche, vous vous concentrez uniquement sur ces quelques “mouvements”, précis, rapides, dont vous avez besoin, vous pourrez terminer votre projet sans perdre de temps.

Attention avec cela, je ne veux pas vous inviter à pas prendre les projets à court terme sérieusement ;), je veux juste vous faire comprendre que penser “mieux”, et non “plus”, à ce que vous avez à faire peut vous sauver énergie et temps précieux.

16 - ÉQUILIBRE

Dans tous les environnements, zones ou aspects de la vie, le mot équilibre… Il se tient debout tout seul ;p

Désolé, mais il était trop évident pour pas l’écrire.

En tout cas, vous avez compris le concept, tout ce que nous faisons, si nous le faisons d’une façon équilibré, cela ne causera jamais de dommages.

Dans le Lindy Hop, c’est la même chose, nous avons constamment besoin d’équilibre, en nous-mêmes et dans le couple, pour danser et nous amuser et pour éviter d’énormes efforts.

Pensez à l’importance des 4 positions dont nous avons parlé dans le paragraphe précédent, peu importe combien vous pouvez essayer à les reproduire, si le couple n’a pas d’équilibre, ils ne peuvent jamais être parfaits.

L’équilibre nous donne la possibilité de le garder ou de le changer et de transmettre ce changement à notre partenaire (et vice versa lui à nous).

Sans équilibre, nous sommes deux personnes qui dansent “seulement” ensemble et pas une entité unique, comment j’aime définir le couple.

Alors recherchez toujours votre équilibre personnel à l’intérieur du couple et utilisez-le pour faire tout ce que vous voulez.

Une fois que vous avez appris cela, rien ne vous arrêtera!

17 - AIDE MUTUELLE

Faites confiance à ceux qui dansent avec vous.

Je pourrais mettre fin au paragraphe ici.

Il n’y a pas de pire danseur de ce qu’il ne fait pas confiance à son partenaire, nous avons besoin l’un de l’autres, car quand tout va bien c’est facile, nous sommes explosifs, mais quand on a une journée tordu (et cela se produit…), nous devons être capables de compter sur l’autre pour nous reprendre.

Pensez à un exemple stupide, vous dansez, mais à ce moment de la chanson, vous n’avez pas d’idées, la mélodie ne vous atteint pas, le rythme semble trop plat, que faites-vous?

Demandez de l’aide, donnez plus d’espace à votre Follower (ou à votre Leader) pour sortir du moment de ”down artistique” dans lequel vous êtes tombé, votre partenaire sera sûrement en mesure de faire un jolie ”n’importe quoi”, qui vous remettra à nouveau sur la bonne voie, couvrant le trou que vous aviez dans la tête!

N’est-ce pas merveilleux?

Dans la vie, comme sur la piste de danse, ces moments arrivent, alors essayez toujours de faire confiance aux gens qui “dansent” avec vous (compagnons, amis, parents) et laissez-les vous aider au cas où!

18 - LA STRUCTURE JAZZ (Improvisation programmée)

Je l’ai gardé pour la fin, c’est mon préféré, ça a toujours été mon “fil rouge” (sans le savoir) depuis que je suis enfant.

Mais après avoir étudié la structure musicale du Swing et ses origines j’ai compris !

L’improvisation programmée, l’invention du siècle, créée pour ne pas se perdre au milieu de l’improvisation totale et, surtout, pour donner une continuité et un fil logique à la mélodie du groupe, sans opprimer l’imagination des grands solistes.

Pensez-y, c’était une invention « sociale », jusqu’à ce moment-là tout le monde jouait selon la même structure et la même forme décidée à l’avance.

Après on a pu improviser, sur une structure fixe, c’est comme si on te disait de faire ce que tu veux en 3,2,1 go !

Dit ainsi, ce n’est pas vraiment exceptionnel, mais si vous vous arrêtez une minute pour regarder au-delà de la définition, vous comprendrez que c’est le premier pas vers la révolution.
Une révolution de l’intérieur, qui change les règles en utilisant les règles elles-mêmes.

Dans le Lindy Hop, nous faisons cela, nous improvisons, nous essayons de changer les règles, en utilisant des règles fixes, les techniques de guidage, les poids, les connexions, les connaissances musicales, personne (pas même les plus grands danseurs) n’enfreint ces règles, ils les modifient, ils font les leurs, ils créent de nouvelles règles, mais toujours sur la base des anciennes !

L’improvisation programmée est utile dans tous les domaines de la vie, des relations de couple aux relations de travail, de la réalisation d’un projet jusqu’à un examen universitaire.

Il suffit de chercher le moment pour improviser, le moment pour changer les règles.

Encore un autre exemple, si vous avez un projet innovant pour l’entreprise dans laquelle vous travaillez, vous ne pouvez certainement pas entrer dans le bureau du directeur en criant :

“Ce projet est une bombe, seul un imbécile ne le comprendrait pas”

Ne soyez pas rebelle à ce point, cela ne vous mènera nulle part…

Mais si vous envoyiez le projet (bien présenté et bien développé) à votre directeur par email, vous utiliseriez une méthode déjà structurée au sein de l’entreprise (envoi d’emails pour des choses importantes), en improvisant quelque chose (le projet lui-même) , briser les règles en utilisant les règles (ce n’est pas tous les jours qu’un salarié prend le risque d’envoyer un projet à son manager).

Malheureusement pour les romantiques, la rébellion a pris fin en 68… Mais nous avons la possibilité de mener une « rébellion » intelligente, en utilisant l’improvisation programmée, comme le faisaient les pionniers du Jazz il y a plus d’un siècle.

Naturellement, il y a 3 aspects fondamentaux dont je n’ai volontairement pas parlé car je les considère comme de la « normalité » pour quiconque commence une vie (c’est-à-dire tout le monde):

  • Respect
  • Humilité
  • Amour

 

Je suis convaincu que dans le Lindy Hop, comme dans la vie, ces trois aspects sont à la base des relations avec les autres et avec soi-même.

Alors respectez toujours ce que vous faites, d’où vous venez et qui vous rencontrez, ayez l’humilité de comprendre vos limites (et de les dépasser), de continuer à vous mettre en valeur et de ne jamais avoir l’impression d’être arrivé et surtout, aimez ce que vous faites et les gens que, d’une manière ou d’une autre, ils vous ont aidé à atteindre vos objectifs.

Cette fois, j’ai vraiment fini 🙂

J’espère que cette liste de préceptes philosophiques vous incitera à rechercher ces liens entre la vie et la danse !

Ci sentiamo presto!

PS ici vous pouvez retrouver les deux épisodes précédant celui-ci

La PHILOSOSWING – Partie 1

La PHILOSOSWING – Partie 2

Sax
Suivez-moi
Latest posts by Sax (see all)
0 0 Votes
Article Rating
Abonnez-vous
Prévenez-moi
guest
0 Commenti
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Vous pouvez également apprécier

0
J'aimerais savoir vos pensées, s'il vous plaît commentez.x